Amandine

L’asbl « VZW Site Maritime Ostende » a été fondée par quelques enthousiastes épris de nostalgie pour les vieux bateaux de pêche et par un certain nombre de personnes qui se souciaient des possibilités de formation et de travail pour les demandeurs d’emploi.

En mars 1998, l’ancien chantier naval « Seghers » au quai Slipwaykaai à Ostende à entamé la rénovation du dernier islandais, l’Amandine – 0.129. Après sa rénovation, ce bateau à été installé au Visserskaai (quai des pêcheurs) restauré d’Ostende où il sert de musée interactif dans un dock asséché.

Les travaux de construction de L’Amandine ont débuté le 16/11/60 sur le chantier Richard Panesi à Ostende à la demande des armateurs Engel Verhaeghe et Pierre Vincent. La première sortie en mer a eu lieu le 17 mars 1962.

L’Amandine mesure 36 m de long (32,5 m de longueur de flottaison), 6,7 m de largeur, a un creux de 3,9 m, une capacité de stockage du poisson de 65 tonnes, un moteur de 510 CV, peut embarquer 10 membres d’équipage et a coûté à l’époque 219.660 euro. Elle n’a néanmoins jamais navigué avec plus de 8 membres d’équipage.

Les prises étaient essentiellement constituées de cabillaud, d’aiglefin, de lieu noir, de colin, de grondin-perlon, de dorade, de grandes plies et de limandes.

Le 0.129 a été entre les mains de véritables loups de mer qui ont permis au bateau de rester à l’abri de grandes catastrophes.

Le 03/04/95, L’Amandine rentre pour la dernière fois dans le port d’Ostende. Sa carrière de bateau de pêche s’achève. C’est ainsi que le rideau final est tombé sur la Oostendse Ijslandvisserij (la pêche ostendaise dans les eaux islandaises).

Le dock qui se trouve au Visserskaai en face de la gare d’Ostende vaut sans aucun doute le détour. Vous pouvez vous laisser éblouir par l’ « Ostensjhe ieslandvisjherie ».

ONZE PARTNERS

  • dekist
  • vlaanderen